Saturday, February 27, 2021

ON Running Cloudswift 2021 Multi Tester Review: Always Very Fine Looking, Finally Very Fine Running!

Article by Michael Ellenberger, Sally Reiley, and Sam Winebaum

ON Cloudswift 2021 ($150)

Introduction

Sam: ON a Swiss company has stuck to its original DNA as the brand’s popularity has grown tremendously in recent year and especially for stylish athleisure uses. That DNA includes:

  • Beautiful highly engineered uppe which are clearly “Swiss Engineered”

  • The “Speedboard” a semi rigid full length plate that has been less about creating a rocker effect and more to prescribe the gait towards a mid foot type of strike and flow

  • Of course the distinctive CloudTec see through Cloud elements which deform and return under load.

I have found almost all ON I have tested to be quite firm, stiff, and not quite frankly not much fun to run for this heel striker with a “locked in” gait that didn’t always want to be redirected the “ON Way “. My favorite ON to date was the original Cloud X with its firm fast feel for short distances, followed by v1 of the Cloudswift which brought a more rockered profile into the mix.


The Cloudswift 1 with its more pronounced actual rocker geometry was more to my liking but was still firm, especially at the heel, and not as smooth flowing as I would like yet it was the best ON trainer for me to that point but not a great one or one I reached for much at all after review testing.


ON kindly offered free samples of the 2nd edition of the Cloudswift to the RTR and in their email described changes they thought we would appreciate: 


“ I think you'll be happy with the updates as they address some of your cons with the first gen: lighter weight, more cushion, an even more pronounced rocker, and an integrated tongue and upper for a sock-like fit (which also happens to be 100% recycled mesh). 


Just like the original Cloudswift the second-gen is designed for our city runners - built for high impact on hard surfaces. Temperature resistant Helion foam combats hot/cold conditions while rubber reinforcements provide traction when it's wet. 


The SS21 model also features enhanced forefoot cushioning, a re-engineered Speedboard (greater flex in the heel and a more rigid mid/forefoot for a snappy response), and an updated design and colorway. “

This all sounded great but examining the shoe it looked almost identical to the original so I wondered if these changes would actually be significant enough to make a difference in ride feel or fit. Time to test!

Michael: Newton was once heralded as the most polarizing running brand - I’d hypothesize that ON has now usurped that opposition, with dynamic, often fashionable offerings that run well, but turn off many athletes who want a more “traditional” profile. ON’s move into the elite running world - hiring Dathan Ritzenhein to build the ON Athletics Club (“OAC”) - was a distinct move to counteract their reputation as a fashion-first brand. I loved last year’s CloudSwift and where I felt it fell short - the laces and the upper - have been totally overhauled by the team at ON for 2021, as if they listened directly to my feedback. The result? You’ll have to read to learn it all, but man - this is a rock-solid trainer.


Pros:

  • 100% recycled upper is snug comfortable; nearly the best I’ve tried  Michael/Sam/Sally
  • Speedboard provides a nice “boost,” without getting in your way All Testers
  • Helion midsole remains one of the best available, especially in cold weather Michael
  • More cushioned at the heel, more forgiving, easier to transition/toe off than v1 Sam
  • Uniquely ON styling with a beautifully engineered great looking upper Sally
  • Comfortable and attractive for everyday athleisure wear Sally

Cons:

  • Especially in winter, the flaws of the exposed midsole and Cloud elements are clear (ice, rocks, slush, salt) Michael 
  • A slightly more flexible profile may improve peppiness underfoot Michael/Sam 
  • Helion foam could use a bit more rebound and be slightly softer and the Speedboard could be a touch more flexible Sam/Sally

Stats

Estimated Weight: men's 9.9 oz / 281g (US9,) 8.5 oz / 241 g  (US8

men 9.63 oz  /  273g (US 8.5)   /  (US    /  (US

women  8.5 oz / 241 g  (US8)    /  (US

Sample US8.5 Cloudswift 1 weighed 10 oz /  283g

Drop: 7mm

Available now. $150 

Thursday, February 25, 2021

Brooks Running Trace Multi Tester Review: Sometimes really good can be great!

Article by Joost De Raeymaeker, Peter Stuart, Michael Ellenberger  and Sam Winebaum


Brooks Trace ($100)

Introduction

Joost: The Trace is the new kid on the Brooks running shoe block. The brand has been reorganizing its categories and models and the Trace 1 is the bottom entry of the cushion lineup consisting of the Glycerin 19 and its support sibling the Glycerin GTS 19 as the most cushioned model and the Ghost 13 and that model’s support counterpart, the Adrenaline GTS 21 as cushion middle ground.


As per Brooks’ own words the Trace is a “soft, smooth first step into the world of performance running shoes”. It has adaptive cushioning midsole, with BioMoGo DNA, which the brand says “adapts to your speed, stride and weight to deflect impact away from your body”. BioMoGo DNA is an EVA foam with added air. The Bio moniker comes from a non-toxic additive Brooks adds to the EVA foam to make it up to 50x more biodegradable. 


Coupled with a breathable upper and an outsole with segmented crash pad cushions to help heel to toe transition, a more traditional 12mm heel to toe drop and a great price of $100, it seems squarely aimed at people looking for a (first) traditional performance running shoe without breaking the bank, while still having a modern(ish) foam, but without most of the bells and whistles of the the latest and greatest.

Sam: is a very fairly priced ($100) light, flexible performance trainer. It has a similar softer and bouncier (than say the Launch) BioMoGo DNA midsole and a 12mm drop, an engineered mesh upper and a copious durable rubber outsole.  At 9.2 oz in a US9 the weight does reflect the price and choice of materials as Brooks sticks with a thicker more conventional engineered mesh, all that rubber, and not particularly light but quite resilient BioMoGo DNA. The similar 8mm drop Revel ($100) continues in the line


Michael: It feels like the Revel just joined Brooks’s lineup. We now get the new Trace alongside it at the $100 price point. While I don’t think it would have been a stretch to call this the Revel 4 (low price, relatively light, high mileage trainer), the Trace is a welcome addition to the Brooks lineup. Unspectacular as it may be, the Trace is a shoe that should work for a lot of runners - novices and mileage hogs alike.



Pros:

  • Great value at $100 Sam/Joost/Peter/Michael
  • More traditional 12mm drop for those who like that Michael/Joost
  • Simple and comfortable shoe at a great price Michael/Peter:
  • Stable heel, smooth transitions with a flexible easy forefoot Sam
  • Fun shorter run class shoe that can daily train Sam
  • Runs lighter than its weight Sam
  • Wide toe box and stable platform. Comfortable Joost:



Cons:

  • Tongue a little too puffy at the top Joost/ Peter/Michael
  • A bit thin and soft at the forefoot for heavier duty daily training uses Sam/Michael
  • Laces are puff, puff, puffy! Peter
  • Somewhat heavy for a shoe in its class at 9.2 oz, dated (but effective) materials Sam
  • Upper fit is imperfect and often difficult MIchael 
  • Slightly mushy in the rear third Michael

Stats

Approx. Weight:: men's 9.2 oz / 261g (US9)  /  women's / (US8)

  Samples: men’s  8.96 oz / 254g (US8.5), Left: 263g (9.3oz), Right 270g (9.5oz)

Stack Height (not including sock liner, board, etc..): 24mm heel / 12 mm forefoot, 12mm drop

Available March 2021. $100

Monday, February 22, 2021

Salomon S/Lab Pulsar Initial Video Reviews: The Ultimate Trail Racing Machine?

Videos by Adam Glueck, Jeremy Marie, and Sam Winebaum

Salomon S/Lab Pulsar ($180/180€)

We take a detailed look and share an initial review of the Salomon S/Lab Pulsar an amazingly light (6.2 oz / 175g), stable, secure and capable trail racer- and we all agree it also a top notch road race shoe as well.
Lots and lots to talk about here as the Pulsar is truly a marvel with many carefully considered and detailed features which lead to a very, very light weight high performing shoe on every surface we have tested on so far with more dirt to come!

Also her
is a second video by Adam Glueck where he gives his first impressions and compares on the run (one on each foot) Pulsar to the S/Lab Sense 8.

 Watch the Detailed Initial Pulsar Video Review   (19:32)

Watch Adam's Initial Review with Comparison to S/Lab Sense 8

Available now including at our partners Running Warehouse US here

Tested samples were personal purchases. No other compensation was received by RTR or the authors for this review from Salomon. The opinions herein are entirely the authors'.

Comments and Questions Welcome Below!
Please let us know mileage, paces, race distances, and current preferred shoes

RoadTrailRun receives a commission on purchases at the stores below.
Your purchases help support RoadTrailRun. Thanks!

RUNNING WAREHOUSE
Available Now!
USA  Men's & Women's SHOP HERE
FREE 2 Day Shipping EASY No Sweat Returns
EUROPE Men's & Women's SHOP HERE
AUSTRALIA Men's & Women's SHOP HERE

ROADRUNNER SPORTS
Men's & Women's SHOP HERE
Join VIP Family, Get Free Shipping and 15% in VIP Benefits on every order, Details here

HOLABIRD SPORTS
Men's & Women's SHOP HERE
FREE Shipping on most orders over $40

BACKCOUNTRY
Available Now!
 Men's & Women's  SHOP HERE

AMAZON  
Men's & Women's SHOP HERE

WATCH OUR YOUTUBE REVIEWS ON THE ROADTRAILRUN CHANNEL


Please Like and Follow RoadTrailRun
Facebook: RoadTrailRun.com  Instagram: @roadtrailrun
Twitter: @RoadTrailRun You Tube: @RoadTrailRun

Sunday, February 21, 2021

Altra Running Lone Peak 5 Multi Tester Review

Article by Dominick Layfield and Canice Harte

Altra Lone Peak 5 ($130)

Introduction

Whereas most of Altra’s trail shoes have transitioned to a “performance” last, that is not as roomy as old-school Altras, the Lone Peak is a hold-out, with a much more spacious fit.   Popular with Appalachian Trail through-hikers, the Lone Peak is also a shoe built for extra durability.


Pros:

[Dom/Canice] Cushioning and rock protection improved over previous generation

[Dom] A well-rounded, go-anywhere, do-anything shoe

[Dom] Expect durability to be excellent

[Canice] Relaxed toe box (classic Altra)


Cons:

[Dom] Still heavy, compared to other shoes with this level of protection

[Dom] Fit is so roomy that sizing down may be advisable.

[Canice] Loose fit, especially in the mid-foot and around the heel.


Tester Profiles

Dom 48, trains and competes mainly on trails in Southern California running about 3000 miles and 500k ft of vert per year.  In 2017 he was 14th at Western States 100 and in 2018 finished 50th at UTMB and 32nd at the 2018 Los Angeles marathon in a time of 2:46.  2019 was a quiet year, with his only notable finish at the multi-day Dragon’s Back race in the UK.


Canice is a 2 x finisher of the Wasatch 100, the Bear 100, Moab 100, Western States 100, and Leadman as well as many other ultras. He regularly competes in Expedition Length Adventure races with his longest race to date 600 miles as well as in traditional road races and triathlons.

Saturday, February 20, 2021

Avis et Impressions: Nike ZoomX Invincible Run Fk- confort, amorti, rebond, ZoomX (French)

Article par Alexandre Filitti 

Nike ZoomX Invincible Run Fk (180€)


Introduction


Il suffisait pourtant d’y penser! Alors que l’ajout de plaques en carbone sur les chaussures de course n’est plus une nouveauté, on se surprend à redécouvrir certaines choses...sans plaque carbone. Comme le ZoomX par exemple; cette mousse de semelle intermédiaire développée par la firme de Beaverton pour ses chaussures les plus performantes, et dont aucune chaussure “du quotidien” n’avait été intégralement équipée (la - trop souvent regrettée - Pegasus Turbo avait bénéficié d’un mélange de ZoomX et de React). C’est chose faite, et avec panache. 


Pros et Cons


Pour:

Une sensation de course exceptionnelle

Grand confort  

Amorti démesuré et rebond vivant

Expérience “fun”


Contre:

Avec un tel amorti, la foulée perd de son efficacité (mais peu importe au fond, voir plus bas)

Le prix 


Statistique

321g en taille 45 (US11), 


Tester Profile


Alex est un duathlète (AG 25-29) qui s’entraîne principalement sur route et piste. Il s’aventure parfois sur trail, principalement lorsqu’il est en période de coupure. Ses RP sont de 16:25 (5K), 34:00 (10K) et 2h50 (42K, Berlin 2019), et son volume hebdomadaire moyen oscille entre 50 kilomètres en coupure jusqu’à 80 kilomètres en phases de préparation avant des compétitions majeures (30 à 60 miles). Il mesure 183cm et pèse 67kgs.


Premières impressions

Quand on prend cette chaussure en main, la première chose qui vient à l’esprit est le mot “excessif”. Tout est excessif dès le premier regard: la quantité de gomme sur la semelle extérieure, les dimensions titanesques de la plateforme, les rajouts de protections autour du contrefort (mais pas que à l’intérieur pour protéger le talon, à l’extérieur aussi pour...et bien pour le visuel généreux!), et bien évidemment l’épaisseur de cette semelle intermédiaire en ZoomX. Le coloris de lancement est plutôt sobre et reprend les couleurs de la récente React Infinity 2 en les associant à d’autres éléments (on retrouve le vert néon de la semelle extérieure de la Infinity 2 sur le swoosh de la Invincible par exemple). 


L’empeigne



L’empeigne est faite de Flyknit. Je me suis surpris à aller vérifier, et c’est pourtant même écrit sur la chaussure. Pourtant cette matière aurait pu porter un autre nom et cela n’aurait probablement dérangé personne tant elle diffère des Flyknit que Nike a pu nous proposer par le passé. Rien à voir par exemple avec le Flyknit élastique mais aussi compressif des Vaporfly 4% FK de 2018. Mais plus surprenant encore, rien à voir non plus (ou alors vraiment très peu) avec le Flyknit de la React Infinity 2 annoncée le même jour et sortie quelques semaines avant cette paire. Le Flyknit de l’Infinity était très légèrement extensible, voire élastique, fait d’une seule épaisseur - plutôt fine d’ailleurs, et renforcé par endroits d’un deuxième niveau de couture (mais que je n'appellerais pas une deuxième couche pour autant). 


Sur l’Invincible, on trouve un Flyknit pas du tout élastique, vraiment épais et qui plus est doublé de l’intérieur par un tissu connecté à la languette (vert néon sur la photo ci-dessous). Il en résulte une tige vraiment épaisse, très confortable à mon sens et qui malgré les différentes épaisseurs ne vient pas gêner l’espace disponible au niveau de la boîte à orteils. 



Cette construction généreuse (ou excessive?) se retrouve aussi au niveau de l’arrière et plus précisément du contrefort moelleux à souhait et rembourré y compris de l’extérieur (pour un aspect visuel encore plus démesuré). 


On retrouve également un moelleux enveloppant au niveau de la languette qui épouse très bien le dessus du pied. 

Cet empeigne aura probablement le défaut de respirer moyennement et sera sans doute pénalisé sous de fortes chaleurs mais il d’agit là de pure spéculation étant donné que mes tests furent réalisés en plein mois de Février. 

     

Semelle intermédiaire



C’est là que se situe le coup de maître de Nike, et c’est en grande partie ce qui distingue cette chaussure de toutes ses concurrentes. L’épaisseur de ZoomX est ahurissante visuellement et dès les premiers pas (même en marchant) on découvre un confort, un amorti et une sensation vraiment peu comparables et assez déconcertantes. 


A y regarder de plus près, le talon est particulièrement intéressant. Déjà par le dessin apposé sur la semelle intermédiaire en ZoomX, qui rappellera sans doute la semelle extérieure de l’Infinity. Des reflets nacrés en superficie seront visibles en fonction des angles de vue. Je ne me souviens pas d’avoir vu ces mêmes reflets nacrés sur les autres ZoomX (Vaporfly et Alphafly). 

React Infinity 2 Invincible Run


A noter également l’arceau rouge qui enveloppe le talon autour du contrefort. Bien loin de la rigidité de l’arceau homologue de l’Infinity, il est également moins haut et plus court mais dispose, a contrario, d’une composante horizontale ce qui lui donnerait une forme de L si l’on venait à en faire une coupe transverse. 

Si Nike a introduit l’arceau sur l’Infinity 1 de 2020 comme élément de stabilité, et comme argument marketing anti-blessures genoux, on peut s’interroger sur cette nouvelle forme. Si c’est une version améliorée de l’arceau original, pourquoi ne pas avoir mis le même sur la nouvelle Infinity 2? De même les différences de texture entre les deux versions me font penser qu’il s’agit ici d’un simple élément visuel, plutôt réussi au demeurant. 


Le drop est de 9mm et bien que ma mesure ne corresponde pas à la hauteur de semelle comme mesurée par le fabricant, cela donne une bonne idée de l’épaisseur (et de la quantité) de ZoomX. 



A noter également les dimensions ahurissantes non seulement verticalement mais aussi horizontalement. La largeur de la plateforme est impressionnante tant à l’avant du pied qu’au niveau talon. Cette chaussure n’est pas vendue pour sa stabilité et pourtant avec ces dimensions c’est une fonction qu’elle remplira parfaitement. 


On peut également se pencher sur le petit arceau situé au dessus de la semelle intermédiaire autour du contrefort à l’extérieur de la chaussure. 

Rappelons nous que cette pièce avait été introduite sur la React Infinity avec l’argument de renforcer la stabilité de chaussure (voir plus haut dans la partie sur la semelle intermédiaire). 

J’ai été surpris de retrouver cette pièce ici mais dans une matière complètement différente. 

L’arceau de l’Infinity est en plastique dur alors qu’ici il s’agit plutôt d’un plastique tendre, voire une espèce de gomme. Et l’on ne ressent pas cet arceau en courant, contrairement à celui de l’Infinity - et tant mieux. 


Semelle extérieure


Ici aussi Nike n’a pas fait dans la demi-mesure. La semelle extérieure est intégralement recouverte d’une gomme épaisse sur laquelle on retrouve une multitude de petits crampons (ou picots). 


Certains diront que cette quantité de gomme sert à protéger le ZoomX que l’on sait effectivement fragile voire friable. Il est également possible que cette étendue de gomme sur l’extérieur permette d’envelopper le ZoomX, et en le compressant d’ajouter un peu de retour d’énergie au ressenti. Pour ma part, je pense plutôt qu’il s’agit d’une illustration de la volonté de Nike d’offrir une expérience d’accroche similaire à tout type de foulées. Personne n’est pénalisé et tout le monde sera content d’accrocher parfaitement. Durant mes tests je suis même allé sur des trails et la chaussure ne manque vraiment pas de grip. 

La durée de vie de la chaussure - sous réserve d’un comportement homogène dans le temps du ZoomX - ne sera que renforcée par cette semelle extérieure et je pense qu’on verra cette chaussure dépasser facilement les 700-800kms sans montrer trop de signes d’usure au niveau de la semelle extérieure. 


Expérience de course


Une Vaporfly sans plaque carbone? Peut-être mais dans tous les cas l’expérience de course est unique. Dès mes premières foulées j’ai été agréablement surpris et l’étonnement - très positif - se poursuit encore sur mes sorties les plus récentes. 


La sensation est particulièrement difficile à décrire tant elle se distingue de tout ce à quoi nous sommes habitués. L’amorti est phénoménal, on s’enfonce vraiment dans tout ce ZoomX, mais le rebond qui s'ensuit est à son tour hors du commun. Difficile de parler de retour d’énergie mais il s’agit bien d’un rebond vif, dosé et à la fois absolument pas dérangeant ou trop contraignant pour les muscles. 


Cependant avec un tel amorti, l’efficacité et l’économie de course sont pénalisées. En effet beaucoup d’énergie est absorbée dans l’atterrissage et le contact avec le sol. Cela cantonnera la paire à des allures modérées (ou alors à des allures plus soutenues mais avec une perte de performance qu’il faudra prendre en compte - lors de mes tests la chaussures ne s’est pas complètement éteinte à des allures tempo, ou sur des accélerations, mais la demande musculaire est plus importante).



Conclusion


Nike ajoute à sa gamme de chaussures de course “du quotidien” une paire hors du commun et dont le succès risque de faire de l’ombre à la React Infinity. On peut retenir le confort, le rebond, le côté inédit et fun de l’expérience de course mais surtout ce plaisir de retrouver la paire footing après footing. Tous les coureurs - gabarits et foulées confondus - seront servis car elle se comportera à merveille quelles que soient les allures footing de chacun. Son poids n’est à mon sens pas un défaut au regard de son utilisation et ses dimensions généreuses bénéficieront aux coureurs à la recherche d’une dose supplémentaire de stabilité. Maintenant est-ce raisonnable de payer 180€ pour ce modèle? En comparaison avec les 160€ de la React Infinity certainement. Et à mon avis le fun et le bonheur procurés par cette chaussure valent la différence de prix avec d’autres modèles concurrents beaucoup plus abordables sur le marché. 

Score 9.3/10


Comparaisons 


Liste de tous les articles et avis parus sur RTR: HERE


Nike React Infinity 2  (RTR Review Francais)  (RTR Review-English

Prix et poids comparables. Le confort est supérieur dans la Invincible avec la quantité de rembourrage et de matière de la tige. Mais l’empeigne (soi-disant en Flyknit pour les deux...mais alors vraiment deux Flyknit très différents) est plus élastique du côté de l’Infinity. J’aurais eu tendance à dire que la boîte à orteils est plus volumineuse côté Invincible mais cela est contradictoire avec l’élasticité que j’attribue de la tige de l’Infinity. Dans tous les cas sur tous les autres aspects, c’est sans appel pour moi. L’Invincible donne une leçon de confort, d’amorti, de rebond, et de plaisir à l’Infinity. 


New Balance Fresh Foam Beacon 1 (RTR Review English)

La Beacon 1 était sensiblement plus légère et son amorti était également très bon. La boîte à orteil ne posait pas de soucis mais la tige était fragile, ce qui ne sera probablement pas le cas ici. La semelle extérieure est également beaucoup mieux finie sur la Invincible. Enfin, le rebond de la Invincible est sans appel par rapport à celui de la Beacon 1. 


Nike Pegasus Turbo 1 (RTR Review English)

En enfilant la Invincible pour la première fois, j’ai songé au confort et à la sensation de la Turbo 1. Deux expériences vraiment similaires et un confort comparable. La Turbo 1 était également généreusement rembourrée sur la languette et les contreforts. Ma chaussure idéale? La Turbo avec le rebond de la Invincible ou l’Invincible avec la versatilité de la Turbo (qui pouvait vraiment tout faire).


Nike Pegasus Turbo 2 (RTR Review-English)

Le confort de la Turbo 2 était plus rudimentaire et la comparaison faite avec la Turbo 1 ne tient plus vraiment ici. Invincible pour le confort, le fun et le rebond. Turbo 2 pour les allures pour poussées. 


Brooks Hyperion Tempo  (RTR Review-English)

Moins d’amorti et moins de rebond mais un air en commun. Beaucoup plus légère et plus racée, la Hyperion Tempo est également beaucoup moins rembourrée et moins durable au niveau de la semelle extérieure. Le confort est très différent mais la Tempo ne démérite pas. Des chaussures complémentaires à mon avis dans une rotation. 


Saucony Endorphin Shift  (RTR Review-English)

Une comparaison juste en termes de poids et de générosité visuelle. L’expérience de course est cependant bien différente avec quelque chose de plus ferme et de moins rigolo du côté de l’Endorphin Shift. Un confort supérieur sur la Invincible. Invincible pour moi (qui d’ailleurs remplace une paire de Endorphin Shift pour les footings et les récups).


Le produit testé est un achat personnel.  

Les avis exprimés sont ceux de l’auteur et n’engagent que lui.


ALEX'S INVINCIBLE FIRST RUN IMPRESSIONS VIDEO ON HIS CHANNEL (14:23)




Comments and Questions Welcome Below in French!
Please let us know mileage, paces, race distances, and current preferred shoes

RoadTrailRun receives a commission on purchases at the stores below.
Your purchases help support RoadTrailRun. Thanks!

RUNNING WAREHOUSE
USA  Men's & Women's SHOP HERE
FREE 2 Day Shipping EASY No Sweat Returns
EUROPE Men's & Women's SHOP HERE
AUSTRALIA Men's & Women's SHOP HERE

ROADRUNNER SPORTS
Men's & Women's SHOP HERE
Join VIP Family, Get Free Shipping and 15% in VIP Benefits on every order, Details here

HOLABIRD SPORTS
Men's & Women's SHOP HERE
FREE Shipping on most orders over $40

REI 
Men's & Women's  SHOP HERE

AMAZON  
Men's & Women's SHOP HERE

WATCH OUR YOUTUBE REVIEWS ON THE ROADTRAILRUN CHANNEL


Please Like and Follow RoadTrailRun
Facebook: RoadTrailRun.com  Instagram: @roadtrailrun
Twitter: @RoadTrailRun You Tube: @RoadTrailRun